Une déclaration intersyndicale à l’AFP

Les représentants des salariés de l’AFP ont rencontré trois représentants de la Direction pendant 2h30 mercredi 21 octobre après la mobilisation en faveur des salariés sous statut précaire.
La Direction nous a informé qu’elle programmait « l’intégration de 17 journalistes », trois d’ici la fin de l’année, sept au premier semestre 2010, sept au second semestre 2010.

Nous nous félicitons que la Direction se penche enfin sur le dossier de la précarité à l’AFP sous la pression de notre mobilisation.
Cependant, l’intersyndicale estime que l’offre de la Direction est encore insuffisante.

Le communiqué de la direction de ce mercredi fait état de l’embauche de 102 journalistes de 2006 à fin 2010, soit cinq ans, mais sans préciser le nombre de départs sur la même période. Or, selon le bilan social pour les seules années 2006-2008, soit trois ans, il y a eu 76 départs. Si on ajoute les années 2009 et 2010, au final le solde sera négatif puisqu’il y aura eu en moyenne 20 embauches pour 25 départs par an.
A noter en outre que dans ce laps de temps, de nouveaux services et produits, qui rapportent de l’argent, ont été créés et/ou développés, et ce sans création de postes.

Malgré les insuffisances des offres de la Direction, nous voulons cependant laisser une chance au dialogue social.

Nous avons donc demandé à la Direction :

– Un document officiel -minute de discussion- pour donner une valeur juridique à ses engagements

– Une liste nominative des salariés sous statut précaire à l’AFP avant vendredi 23 octobre midi.
Pour chacun, nous voulons:
a. Date du premier contrat
b. Nature et date des contrats successifs (statut, poste occupé, durée du contrat)
c. Cumul d’ancienneté des contrats actualisé à ce jour

– Une liste nominative des 17 précaires que la Direction propose de « permaniser » d’ici fin 2010

– Un comité de suivi de la politique d’embauche, tous les deux mois dans le cadre des réunions mensuelles délégués du personnel/Direction, pour tracer les engagements pris d’ici fin 2010 et continuer d’envisager des titularisations au-delà

Nous avons rappelé que les intégrations des journalistes, négociées dans le cadre de cette mobilisation, doit être sans lien avec l’éventuel plan de départ volontaire voulu par la Direction.

Visiter le site du SNJ AFP