index Depuis les élections au comité d’entreprise de Marie Claire, le 26 juin dernier, le SNJ qui présentait deux candidates sur une liste intersyndicale SNJ/SNJ-CGT, compte deux élues au collège journalistes – Isabelle Soing (titulaire) et Catherine Gerbod (suppléante).
Cette élection est intervenu dans un climat social tendu à Marie Claire. En cause, notamment, les incertitudes sur la stratégie de la direction : cession de Marie France en février 2013, passage de Votre Beauté à une périodicité bimestrielle entraînant licenciements et départs, projet de Harper’s Bazar au point mort….

Protestations du SNJ

Sans oublier les difficultés récurrentes pour faire respecter les droits des journalistes à Marie Claire : règlement des articles non parus à 100%, prise en compte de l’ancienneté, clarification sur les barèmes de piges, CP et 13è inclus abusivement dans le salaire brut…
Suite aux protestations du SNJ – qui n’a donc, faute d’avancée sur ces sujets, pas signé l’accord sur les NAO en juin dernier – et qui a également dénoncé les pressions subies par les journalistes pigistes pour signer des contrats de cession abusif, la direction vient d’engager en septembre une négociation  sur la cession des droits d’auteur, comme l’y oblige la loi Hadopi. Affaire à suivre…