indexRendez-vous des journalistes à 14h à l’angle du bd Voltaire et du bd Richard Lenoir.

POUR RENDRE HOMMAGE AUX 12 VICTIMES DES TERRORISTES À CHARLIE HEBDO

POUR LA LIBERTE DE L’INFORMATION

Les syndicats de journalistes -SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, membres de la FEJ-, avec la FEDERATION INTERNATIONALE DES JOURNALISTES ET DE NOMBREUSES DELEGATIONS DE SYNDICATS DE JOURNALISTES EN EUROPE appellent l’ensemble des journalistes à participer massivement dimanche à 15H à la marche en hommage aux 12 confrères, amis et policiers abattus de sang froid mercredi dernier dans les locaux de Charlie Hebdo ainsi qu’aux autres victimes des terroristes.

Cet attentat inqualifiable avait pour but d’éradiquer la rédaction de cet hebdomadaire et de faire taire ses journalistes.

C’est raté. En dépit de l’onde de choc qui a atteint toute la profession et les citoyens de ce pays, on peut dire CHARLIE VIVRA et est maintenant devenu universel.

Dès mercredi prochain un numéro spécial de CHARLIE HEBDO va être édité à un million d’exemplaires avec la rédaction qui a échappé aux balles des tueurs.

Ce n’est pas la première fois que les ennemis de la liberté de la presse, les tenants d’un ordre obscurantiste tentent de réduire au silence les Wolinski, Charb, Honoré, Cabu, Tignous et tant d’autres journalistes caricaturistes, à la plume et aux crayons acérés contre tous les semeurs de haine.

Mais au-delà du massacre commis à Charlie Hebdo, c’est la liberté d’informer, le droit des journalistes de critiquer, de caricaturer, de dénoncer qui ont été visés par les tirs nourris d’armes de guerre déclenchés en plein Paris.

Faut-il aujourd’hui rappeler ce que disait Albert Londres : « Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus que de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie ».

C’est aussi la démocratie qu’on a tenté d’assassiner. C’est l’intelligence l’humour et la culture qu’on a voulu réduire à néant.

Mais le combat que nous devons poursuivre pour honorer la mémoire de nos confrères de Charlie –qui préparaient un numéro sur le racisme- c’est de dénoncer les extrémistes qui prônent le racisme et la haine. L’extraordinaire élan de solidarité des citoyens en France et dans beaucoup d’autres pays d’Europe et des autres continents, est un formidable encouragement pour les défenseurs de toutes les libertés, et d’abord la liberté de l’Information.
Les syndicats de journalistes français, les syndicats européens avec la Fédération internationale appellent la profession, les citoyens à participer massivement :

DIMANCHE 11 JANVIER A 15H A PARIS PLACE DE LA REPUBLIQUE

Rendez-vous des journalistes à 14h à l’angle du bd Voltaire et du bd Richard Lenoir

FIJ – FEJ- SNJ / SNJ-CGT/CFDT-Journalistes