index La section SNJ du Parisien a pris acte du projet de changement d’actionnaire. Les revendications de la section SNJ du Parisien sont les suivantes :

 

  1. La ligne éditoriale du Parisien non partisane doit perdurer. Le nouvel actionnaire doit s’engager sur ce point. La rédaction doit rester indépendante des pouvoirs économiques et politiques comme cela a toujours été le cas ;
  2. Le nouvel actionnaire doit s’engager à négocier un délai de la clause de cession avec les organisations syndicales qui devra aller jusqu’à l’élection présidentielle afin de laisser à chacun le temps suffisant de constater que la ligne éditoriale n’a pas changé ;
  3. En cas de départ de journalistes pour clause de cession, l’actionnaire doit s’engager à les remplacer pour ne pas affaiblir la rédaction qui serait sinon dans l’incapacité à tenir la même ligne éditoriale faute de moyens ;
  4. L’actionnaire doit s’engager à respecter les accords en vigueur au Parisien ;
  5. Si l’actionnaire envisage de modifier l’organisation du travail de la rédaction pour la transformer en rédaction bi-média, il doit le dire dès maintenant ;
  6. La section SNJ souhaite que les négociations concernant les modalités de la clause de cession soient catégorielles et ne soient pas englobées dans un accord global qui diluerait la représentativité des organisations syndicales de journalistes.

La section SNJ du Parisien