indexLes journalistes d‘Infopro Digital, 1er groupe de presse professionnelle en France, qui regroupe diverses entités (ÉTAI, Gisi, Le Moniteur, Red on Line, Territorial…) n’auront bientôt plus le droit au fil AFP !

Face au refus de la direction de reconduire l’abonnement du fil AFP (lire notre article), les journalistes du groupe ont voté un débrayage, jeudi 5 novembre, de 10h a 12h, devant le parvis du siège du groupe, 10 place du général de Gaulle à Antony (92).
Outil de travail
Une action qui a pour objectif de démontrer à la direction l’intérêt de l AFP, un outil de travail jugé indispensable par les journalistes, notamment pour pallier à l’absence de correspondants sur le plan national et international. D’autant que cette décision unilatérale s’est accompagnée d’une mesure compensatoire (Netvibes : un agrégateur de flux sur le net) qui s’avère inapproprié, inefficace et insuffisante. Sans volonté de la direction de reprendre les négociations avec l’AFP, une journée de grève sera décidée.