info6tmAnnoncée depuis le mois de janvier 2016, la cession des activités presse de Wolters Kluwer France (WKF) est effective depuis le 1er juillet. Cela concerne 157 salariés permanents, dont une large part de journalistes, 118 journalistes pigistes réguliers et 15 salariés titulaires de mandats syndicaux dont le transfert du contrat de travail a été autorisé le 19 août 2016 par l’inspection du travail.

Un nouveau groupe est constitué, Info6TM. A ce jour, aucune réunion n’a été organisée par le repreneur, ni aucune information délivrée sur l’avenir des titres ou une réorganisation du travail. Des départs sur la base de la clause de cession sont en cours, d’autres prévisibles, sans aucune garantie quant à leur remplacement, encore moins sur les moyens qui seront alloués aux rédactions pour remplir leurs tâches.

Les pratiques sociales du repreneur, François Grandidier, patron du groupe de presse agricole ATC, de même que les quelques informations glanées au cours des réunions ordinaires et extraordinaires du comité d’entreprise de WKF, incitent à la vigilance. La section SNJ créée au sein d’Info6TM entend mobiliser les salariés et les sensibiliser sur leurs droits et dispositions légales ou conventionnelles dont ils peuvent se prévaloir.

Les accords en vigueur à WKF ayant tous été dénoncés le 1er juillet dernier, tout est à rebâtir. Des instances représentatives du personnel vont devoir être élues. Pour l’instant, rien de ce point de vue n’a encore avancé. Le soutien du SNJ, de ses adhérents et des salariés est plus que jamais indispensable pour mener à bien cette transition et conduire la réorganisation de la représentation des salariés.