imagesLes élections qui devaient avoir lieu entre le 28 novembre et le 12 décembre dernier ont été reportées du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 (jusqu’au 20 janvier 2017 pour les électeurs d’Outre-Mer) en raison d’un contentieux qui oppose notamment la CGT à un syndicat corse, le STC. La CGT ayant été déboutée mi-novembre par le tribunal d’instance (elle s’oppose à ce que le STC participe au scrutin) a décidé de se pourvoir en cassation.

Ce nouveau calendrier adopté à la va-vite par le gouvernement, complique la tâche des militants qui vont devoir faire campagne en période de Noël. Une vraie gabegie qui pousse à mettre à la poubelle tracts et professions de foi déjà imprimés !

Rappelons que ces élections TPE (très petites entreprises) visent à mesurer l’audience des organisations syndicales auprès des salariés.