logo_snjidfLe SNJ a co-animé une réunion sur les droits des journalistes pigistes organisée à Paris, le 22 mars, par l’association Profession pigistes.

Quelques rappels ont été faits : la définition du journaliste professionnel, la présomption de contrat de travail, la couverture sociale liée au statut de salarié, les diverses dispositions favorables de la Convention collective des journalistes… Et bien sûr la nécessité d’être payé en salaire et ne pas accepter le régime d’auto-entrepreneur ou le paiement en droits d’auteur Agessa.

Autant de rappels utiles pour plusieurs participants parmi la douzaine rassemblée dans les locaux de l’Emi-CFD. Le quatre pages « Pigistes mode d’emploi » du SNJ ainsi que la plaquette de l’Afdas sur les droits à la formation professionnelle des journalistes pigistes ont été distribués. Et des conseils individuels ont été donnés.

Plusieurs journalistes pigistes ont multiplié les questions relatives à l’!inscription au chômage et l’indemnisation par Pôle emploi au co-animateur, ex-journaliste, ex-responsable d’une agence ANPE, aujourd’hui consultant RH.