FPSPPLe Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) expérimente le CIF « portable » pour des ex-CDI résidant en Ile de France, Bretagne et Normandie.

Sont concernés les demandeurs d’emploi ayant perdu un emploi en CDI depuis moins de 4 mois, indemnisés par Pôle emploi et accompagnés dans le cadre d’un Conseil en évolution professionnelle.

Les journalistes « pigistes », sauf s’ils ont en fait signé un ou plusieurs CDD ou CDDU, sont concernés. Le CIF CDI habituel ne peut être demandé que par un salarié en activité.

Caractéristiques ; le dispositif permet de suivre une formation certifiante ou qualifiante de 400 à 1200 heures. Le FPSPP prend en charge les coûts pédagogiques à hauteur de 12 000 euros et les éventuels coûts annexes. L’Afdas, dont relève tous les salariés de la presse et de l’audiovisuel, peut ajouter un financement de 6000 euros maximum sur le coût pédagogique. Le bénéficiaire reste indemnisé par Pôle emploi.

Conditions d’accès : avoir travaillé au moins 24 mois et ne pas être parti dans le cadre d’un licenciement économique ou d’un plan de départs volontaires. Les ruptures dans le cadre d’une démission reconnue légitime par Pôle emploi, d’un licenciement pour motif personnel ou d’une rupture conventionnelle sont concernés. Les départs en clause de cession et clause de conscience n’ont pas été envisagés par le FSPP mais devraient ouvrir droit au dispositif. Le demandeur doit fournir le justificatif de l’inscription  à Pôle emploi ainsi que l’attestation de l’employeur précisant le motif de la rupture ou la copie de la lettre de licenciement.

Le CIF portable vise à favoriser le retour à l’emploi. L’entrée dans ce dispositif expérimental doit se faire pour une formation se terminant au plus tard le 31/12/2018. Si vous remplissez les conditions indiquées, n’attendez pas.

Plus d’informations :  cifconseil@afdas.com ou 01 44 78 34 23