Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, la Fédération Internationale des Journalistes *, le Syndicat National des Journalistes, le SNJ-CGT, la CFDT-Journalistes, vous convient à un rassemblement de solidarité, jeudi 3 mai 2018, de 12 à 14 heures, sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris.

wpfd2018_web_950x390_fr_0

Partout les journalistes sont menacés, contraints, emprisonnés, assassinés.

Manifestons notre solidarité :

— avec les journalistes prisonniers en Turquie, alors que les cours justiciaires de leur pays continuent à prononcer des condamnations iniques comme celles du 25 avril à l’encontre de nos confrères de Cumhuriyet ;

— avec tous les autres journalistes détenus dans le monde, simplement pour avoir osé faire leur métier d’informer.

Manifestons contre l’impunité des assassins de journalistes :

— Hommages à notre consœur maltaise Daphné Caruana Galizia, notre confrères slovaque Jan Kuciak et nos confrères palestiniens Ahmed Abou Hussein et Yasser Mourtaja, tués parce que journalistes.

Manifestons contre la proposition de loi sur le secret des affaires qui menace, en France, le droit d’informer et d’être informé, en s’attaquant aux enquêtes des journalistes, aux révélations des lanceurs d’alerte, aux informations des syndicats, des associations, des chercheurs, etc. Une véritable loi-bâillon !

* La FIJ compte 600 000 adhérents dans 140 pays.