« Difficile de ne pas voir que depuis 20 ans, la situation des journalistes se complique et se précarise, admet Pierre Ganz.