« Moi, je n’étais encore qu’un jeune lycéen qui s’apprêtait à passer son bac », précise Pierre Ganz, journaliste et militant SNJ à l'ORTF.