"Les journalistes trouillaient, les étudiants aussi, et les flics tout autant qui n’avaient jamais été traités ainsi depuis longtemps…"